LES GUIDES CONFERENCIERS CRAIGNENT UNE ANNÉE BLANCHE