MESURES D URGENCE SUR LES DROITS AU CHÔMAGE

Rares sont les guides conférenciers qui bénéficient du chômage partiel. La plupart de ceux qui sont salariés et qui sont éligibles à l'ARE - ce qui n'est pas toujours le cas, en particulier pour ceux qui ont un double statut de travailleur salarié et non salarié (ils sont nombreux!) - se posent la question de savoir combien de temps ils pourront bénéficier de l'ARE pour combler l'absence de missions consécutives à la crise sanitaire. Il est certain désormais que le ni secteur du tourisme ni celui de la culture ne retrouveront rapidement une bonne santé économique. Le période d'inactivité sera longue pour les guides conférenciers, et  non seulement ils risquent de d'épuiser leurs droits à l'ARE avant la reprise de l'activité mais encore ils ne seront pas en mesure de se constituer de nouveaux droits puisqu'ils travaillent pas.

Le Décret no 2020-425 du 14 avril 2020 portant mesures d’urgence en matière de revenus de remplacement mentionnés à l’article L. 5421-2 du code du travail-  publié au JO le 15 avril -  semble apporter une réponse à ces questionnements. Des dispositifs permettent dans certains cas de proroger les droits aux allocations de retour à l'emploi.PDF icon 2020_04_decret_14_avril_mesure_durgence_assurance_chomage_joe_20200415_0092_0015.pdf